photo(59)

Je profite de cette période de vaches maigres pour vous soumettre ma vie. J’imagine que ça ne se bouscule pas au portillon ces temps-ci et que vous pourrez m’accorder toute votre attention.
En quelques mots voilà mon problème : je suis d’une fidélité bête et gentille alors que mon mojo atteint des sommets.

Je m’explique.

Je ne suis pas un sex symbol loin de là. J’ai toujours eu un succès d’estime sans pour autant faire trop de vagues, ni forte impression. Un peu le Jorah Mormont d’île-de-france pour rester dans un thème que vous connaissez. Baisable mais on est pas sûrs qu’il passe vraiment à l’acte.

Depuis quelques années je suis en couple et heureux avec ma femme. Sexuellement nous nous portons bien merci, on baise un peu moins qu’avant mais ça reste très bon. On a une vie sexuelle riche d’accessoires vibrants ou non, de costumes et autres agréments. (D’ailleurs j’ai fait des recherches sur le El Bally Matador en vain. Un lien?)(Dans un but purement académique).

Sauf que voilà. Depuis quelques temps et sans que j’y sois vraiment pour quelque chose j’ai l’impression que Jorah Mormont s’est transformé en Jaime Lannister. Avec moignon.

Des filles qui jusque là avaient vaguement conscience de mon existence de loin, de manière polie, maintenant  me sautent carrément dessus. Et séduisantes en plus. Du genre à pouvoir postuler chez les suicide girls et à avoir le job.

Imaginez un peu Daenerys qui dirait « Sinon Jorah, j’ai toujours pensé que tu avais une grosse bite, tu me montres? ». Bon c’est pas un super exemple finalement vu que Jorah Mormont bave dès qu’il voit Daenerys (et il la voit H24). Toujours est-il que j’ai besoin de beaucoup de self control pour jouer l’idiot qui n’a pas compris ou grogner quelque chose ayant un rapport avec ma femme.

J’ai bien compris que vous même avez cédé au chant des sirènes plus souvent qu’à votre tour mais je ne suis pas certain d’en être capable. Je me sens déjà coupable d’envisager de céder alors passer à l’acte…

Alors j’ai besoin d’un plan de bataille. D’une stratégie d’évitement. Parce que je suis suffisamment maladroit pour que même si je ne fais rien ma femme finisse par se douter que j’ai eu de grosses opportunités. Et la connaissant elle pourrait aller directement à la mauvaise conclusion et me doublemoignonner.

Pour l’instant mon plan se résume à me laisser pousser une moustache.
J’ai des doutes.

Merci d’avance.

John Higgins

Cher(e?) Higgins,

Permets-moi de te dire que tu commences mal. Tu vois, dans tous les courriers, même dans les courriers des lecteurs de toute la presse féminine du monde entier on commence ses courriers par Cher [insérer blase]. Toi, même pas bonjour. Mais ça les préambules, c’est quand on a reçu une éducation correcte et soyons impartiaux deux minutes, bon c’était comme qui dirait pas de ton ressort, alors je serais bien putasse de te blâmer pour les manqueries de ta maman.

N’empêche que bon, ton courrier et sa forme m’ont fait tiquer.

D’abord d’où tu crois que j’ai que ça à foutre de t’accorder toute mon attention ?

photo(3)
Et si, comme tu dis, j’ai cédé au chant des sirènes plus souvent qu’à mon tour et si j’ai bien compris le fond de ton courrier parmi les gerbes de tulipes que tu te lançais: pourquoi demander à quelqu’un d’infidèle la stratégie de la fidélité ?

Parce que dans le genre débile, ça se pose en vitrine ; qu’est-ce que tu veux que j’en sache ?

Et tu m’achèteras pas avec des références homeboxofficetiennes ou mon acrotomophilie, ok ?

Je veux bien feeder le troll mais c’est vraiment parce que je sens qu’il veut du pain.

Si tu veux mon avis, cher Higgins, le monde se divise en deux catégories : t’as ceux qui resteront fidèles à un seul et unique amour – ils sont 17 en France en comptant les DOM-TOM et la Corse – et t’as les autres, ceux qui fautent en toute humanité.

Selon ma petite opinion, c’est assez inéluctable. C’est pas ça qui est grave. Ce qui est grave c’est de se faire gauler. Je pars du principe qu’on veut éviter que ça se sache ou on ne parlerait plus d’infidélité.

Si tu veux toujours mon avis, cher Tanguy, le monde des gens infidèles se divise en deux catégories : ceux qui savent l’être et les autres, dont toi, selon toutes probabilités.

T’as ceux qui sont suffisamment libres (égoïstes ?) pour piner à tout va sans que leur conscience les rappellent à leur bon souvenir et t’as ceux, dont toi selon toutes probabilités, qui ne peuvent pas faire la part des choses entre l’officielle et l’officieuse et qui finiront par se faire gauler, inéluctablement.

D’ailleurs en parlant de ça tu sais que c’est vachement efficace de faire des catégories ? Ça évite de se faire gauler par exemple ; avoir une relation extra-conjugale n’est pas périlleux en soi si tu sais bien qui tu aimes, avec qui tu vis, avec qui tu baises.

Mais toi on dirait que ton problème n°1 c’est avant tout les phéromones qui suintent de tes grosses joues, ou « mojo » si tu préfères, peut-être que si tu baisais davantage ta propre femme avant d’essayer d’aller niquer les autres, t’aurais déjà WAY moins de conquêtes au mètre carré. [Excursus : peu importe ton « Sexuellement nous nous portons bien merci » un homme qui attire les femmes comme tu le décris, pour moi c'est la preuve que globalement, il baise pas assez]

Je te conseille aussi très sérieusement comme tu l’avais très finement remarqué depuis le début bordel la moustache si tu veux rester fidèle (partons du principe que tu veux rester fidèle), ça assécherait la plus fontaine de tes gargouilles: du testé et approuvé, la moustache ne pourra QUE te rendre plutôt imbaisable.

Ou alors je sais pas, change rien, ça m’a l’air bien aussi.

Peace out

VF.

About these ads