Mon agneau,

Il est loin le temps où l’éducation de Grumeau consistait à laver/habiller/nourrir/changer/câliner. Je ne me suis jamais considérée, ou simplement envisagée, comme une mère modèle, loin de là. Sans verser non plus dans le cas social, disons que je suis « suffisamment bonne ». Maintenant que ça commence à se corser (Grumeau touche à tout, se casse la gueule, se fait mal, pique des crises et bave, surtout) force est de constater qu’il faut passer au niveau supérieur: interdire.
En voilà un mot qu’il est vilain mais en voilà un mot qu’il est nécessaire, ne serait-ce que pour ta santé mentale. Oui, tu ne peux pas passer ta vie à prier pour que les coins de ta bibliothèque soient moins tranchants qu’ils n’en n’ont l’air.

Parce que Grumeau, qui s’est enfin décidé à tenter autre chose que de rester vautré là où tu l’as laissé, découvre qu’il peut faire des trucs qui ont une incidence sur les autres trucs et il se dit «  Putain d‘bordel, je suis interactif! ».
Petit à petit, après Grumeau et sa phase je touche à tout, puis sa phase je balance tout très très loin, sa phase je mets tout ce qui me tombe sous la main dans la bouche et enfin la phase je me déplace, Grumeau se met à combiner le tout. Ce qui donne Grumeau touche à tout, met tout dans sa bouche avant de le jeter très très loin pour le plaisir d’aller le chercher et de tout recommencer.

A ce stade, mieux vaut pour toi le surveiller du coin de l’œil, histoire de t’assurer que l’objet sur lequel Grumeau a décidé de jeter son dévolu ne soit pas par exemple un cutter ou encore un tube de zoug mal vissé.

Il faut donc commencer à lui interdire des trucs. Ne te berce pas d’illusions, t’auras beau lui expliquer le pourquoi du comment du tu-ne-peux-pas-faire/toucher/manger/casser-ça, il s’en fichera éperdument. Tout est dans la répétition, et accessoirement le chantage:
«  GRUMEAU !!! Lâche tout de suite le fax de Maman ! (Grumeau a hérité de la force de son papa, putain de gènes) D’abord c’est trop lourd, tu peux pas le jeter! T’es pas assez grand pour t’en servir et Maman en a vraiment besoin pour vendre ses saloperies de sacs à gravats!!!! GRUMEAU! Qu’est-ce qu’elle a dit, Maman? GRUMEAU !!! Qu’est-ce qu’elle a dit Maman??? Dégage tout de suite du fax ou … euh ou… Dégage tout de suite du fax ou je tue Monsieur Souris (son doudou devant l’Eternel, nez bouffé, imbibé de bave que quand tu le presses, t’obtiens du jus ) Les enfants sont sensibles, ça marche du feu de Dieu.

Il est très important de surveiller Grumeau, je ne le répèterai jamais assez, pour ceux qui se demandaient ce que je pouvais bien branler pendant mes mois d’absence bloguesque, ne cherchez plus. J’évitais à mon fils une mort douloureuse.
Donc tu n’auras pas le temps de finir un article chez l’un de tes blogueurs préférés que tu retrouveras Grumeau en train d’ouvrir la porte d’entrée direction les escaliers. Là, tu me diras « T’as qu’à fermer la porte à clés, pute de toi! » mais ne fais pas ton malin, un jour tu oublieras.
J’ai essayé de lui faire peur en faisant semblant de le balancer dans les escaliers mais il a adoré le concept. Il s’est tellement marré qu’il en était violet. Note que les enfants aiment les sensass.

Les enfants font parfois mal. Oui, Lecteur, quand ton fils a pour passion de te mettre le doigt dans l’œil, il finit automatiquement par te faire vraiment mal mais là, tu ne peux pas lui rendre la pareille, en toute bonne foi, afin de lui faire comprendre en quoi presser un globe oculaire est douloureux. Enfin, tu peux le faire mais je te le déconseille vivement, même si ça te démange. Par contre, tu peux te rouler par terre en hurlant et en pleurant et en criant « POURQUOI? POURQUOI? POURQUOI TU FAIS MAL A MAMAN??? POURQUOOOOOI? T’aimes pas ta mère, c’est ça, tu veux que je MEURE ? C’est ça? Tu veux finir à l‘orphelinat pour enfants parricides???»
Les enfants sont impressionnables, la culpabilisation ça marche aussi du feu de Dieu.

Grumeau va aussi bientôt entrer dans sa phase d’opposition et neuf fois sur dix, il ne voudra pas aller sagement au lit quand ce sera pourtant l’heure d’aller sagement au lit. Grumeau va s’insurger et dans sa langue à lui te signifier que tu peux toujours te brosser pour qu’il dorme.
Au même titre que tu ne peux pas rendre œil pour œil, tu ne peux pas attacher Grumeau aux barreaux de son lit avec un rouleau de Gaffer. Ce que tu peux faire par contre, c’est lui chanter l’intégral d’Ace of Base a cappella et ce, assez fort pour que les gens dans la rue t’entende. Je te promets qu’il préfèrera largement le confort de son lit au supplice de ta voix nasillarde. Les enfants savent ce qui est bon pour eux, ça marche du feu de Dieu.

Comme je le dis toujours: l’éducation c’est comme manger au restaurant, ça a toujours l’air meilleur dans l’assiette des autres.
Et quand ton enfant hurle au beau milieu de ta pizzeria préférée et que tu sens sur toi les regards lourds de tes voisins de table, dis-toi qu’un jour tu te vengeras. Adolescent, à cet âge où ton enfant te verra comme le summum de la honte, tu pourras enfin rendre… œil pour œil. J’en connais un que sa mère viendra chercher au lycée en pyjama…

Service, comme on dit.

Publicités