Je sais, ça fait genre un an que j’ai rien posté.
Mais ta gueule, veux-tu?

Bref.
T’as vu comme c’est compliqué d’élever des mômes ?
Moi perso, je m’en sors limite. Surtout quand je suis malade/de mauvais poil/pas contente, ce qui arrive à peu près neuf jours par semaine…
Alors comme toute mater un peu coconne, je me suis moi aussi munie
« d’ouvrages » que les éditions Marabout, ils adorent te mettre près des caisses à côté des chewing-gums et des flasques de sherry et des réduc’ de folie sur les tampons si tu prends aussi du gel douche Topinambour-Kiwi des Alpes. Donc, disais-je, je me suis procuré des « ouvrages » tels que

Comment dresser votre enfant en 50 leçons

https://i0.wp.com/www.renaud-bray.com/ImagesEditeurs/PG/1067/1067762-gf.jpg, Comment embobiner votre enfant

https://i0.wp.com/www.nosjuniors.com/uploads/pics/embobiner_entier.jpg, Au cœur des émotions de l’enfant

https://i1.wp.com/www.decitre.fr/gi/11/9782501052511FS.gif, Se faire obéir sans crier (ouais… c’est ça, ouais)

https://i0.wp.com/multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/8/4/9/9782501052948.jpget bien évidemment l’inénarrable Tout se joue avant 6 ans.

https://i0.wp.com/www.renaud-bray.com/ImagesEditeurs/PG/63/63768-gf.jpgTu sais, ce genre de bouquins illustrés par Bretecher, même que la plupart du temps t’es pas obligée de savoir vraiment lire pour piger.
Je t’avoue que je ne sais pas trop ce que j’espérais, des conseils ? Quelque chose d’utile ? Les services sociaux ?
Après une lecture le plus souvent diagonale des « ouvrages » sus cités et après les avoir copieusement maltraités, j’ai fait une découverte effrayante. La littérature pour mères modèles ne peut absolument rien pour mes monstres et moi. Triste constat, me diras-tu.
Et si la littérature pour mères modèles ne peut rien pour moi, il y a de grandes chances pour qu’elle ne puisse rien pour toi non plus.
A moins que tu sois quelqu’un de bien, ce dont j’ai peine à croire, tu m’en veux pas, hein ?
Bref, comme tu le sais, mon but dans la vie, c’est de te faire plaisir. Je me fais donc forte de t’enseigner deux trois petites bricoles qui pourront s’avérer foutrement commodes si t’es dans l’optique d’éviter de trucider la chair de ta chair.
Voici donc quelques situations concrètes en diable et les conseils à la con qu’ils te refilent, ces connards de chez Marabout. Pis aussi les solutions que je te propose, moi. Pas sûr que ça te plaise, m’enfin…

Le coup de la crème solaire:

C’est l’été donc évidemment, ton bambin veut aller voir les poules/les canards/les jeux du parc/les prostituées en bas de la rue. Si tu ne veux pas qu’il ressemble à une tartiflette, t’es bien obligée de lui mettre une bonne couche d’écran total. Non, tu attends un peu pour la graisse à traire.
L’astuce à la con de Comment embobiner votre enfant
« N’appelez pas le produit écran solaire mais crème magique qui agit comme un bouclier magique qui protège du soleil » Bien sûr…. et après on ira main dans la main s’ébrouer dans les vagues et même qu’on entendra « Spirit in the sky » et qu’il y aura un coucher de soleil…
L’astuce à la con de VF: Tu prends un radiateur, façon de parler hein, et tu prends aussi un rouleau de Gaffer. Tu prends aussi ton môme et tu l’attaches au radiateur avec le rouleau de Gaffer. Jusque là, tout va bien. Puis, pour que ton môme évite de hurler sa race parce que faut bien en convenir, c’est pas très bath de se retrouver scotché à un radiateur, m’enfin y’en a qui aiment mais là on digresse, bref, pour éviter que Moutard ne gueule à s’en faire péter les cordes vocales… tu peux au choix: lui chanter « Chut! Plus de bruit, c’est la ronde de nuit… » en insistant bien sur « Chut! » Perso, mon moutard à moi, ça le fait meugler de rire. Ou tu peux aussi, pourvu que tu aies la TNT, mettre Public Sénat à fond. Parce que tu verras que pour un moutard, les voix très forte des politiques, ça impose le silence direct. Là, tu peux sans aucun problème enduire Moutard d’écran total tout en évitant de le prendre pour un con avec cette histoire de bouclier magique. Enfin, tu peux l’emmener gaiement où bon te semble.

Les insultes:  Ton môme vient de lâcher une bombe verbale, à deux pas entre le Sainte-Maur de Touraine et la tarte aux prunes dégueulasse de Mamie Yolanda.
Si… tu verras, un enfant aussi ça insulte, même si tu ne dis pas merde, ni même crotte. Va pas croire… « Putain » c’est carrément plus facile à dire que « saperlipopette »
La soluce à la con de  Se faire obéir sans crier :
«  Ne donnez pas le mauvais exemple. Comme il est très irritant de se faire insulter, il est tentant de répondre par l’insulte à l’enfant « Espèce d’idiot! Tu devrais avoir assez de bon sens pour ne pas dire des insultes. » ( Non mais sérieusement, qui dit ça?) En parlant ainsi, vous donnez la permission à vos enfants d’employer les mêmes insultes que vous. »
Je tiens à remercier Barbara Unell et Jerry Wyckoff pour leur réponse au-delà du parfait…
La soluce à la con de VF:
Là, tout dépend du but recherché. Si tu veux que Moutard arrête de dire des vulgarités, le truc que je te conseille c’est de le tenir fermement par les épaules en te postant à sa hauteur de petit enfant mal éduqué et de lui répéter, droit dans les yeux « Foutre bleu, foutre bleu, foutre bleu, foutre bleu, foutre bleu, foutre bleu, foutre bleu, foutre bleu,
foutre bleu, foutre bleu, foutre bleu, foutre bleu, foutre bleu, foutre bleu, foutre bleu, foutre bleu, foutre bleu, foutre bleu » jusqu’à ce qu’il tombe de fatigue. Si tu veux juste qu’il continue de dire des trucs pas propres, bah tu le punis.

Pour les excités de la zapette:
Ton compagnon n’est qu’un sale rustre qui s’avachit devant le poste de télévision en se grattant les couilles et en posant le fruit de ses explorations scrotuminiennes sur la table basse. Pendant ce temps, Moutard devient de plus en plus fan de Next Made In France ou des Simpsons, tout dépend du degré de crasse mentale de ta moitié d’orange. Et très rapidement, tu verras que Moutard a non seulement une montre interne digne d’un horloger suisse mais aussi une capacité à allumer seul la télé proprement renversante.
Le conseil de merde de Comment dresser son enfant en 50 leçons:
« Empêchez votre enfant de s’asseoir trop près du poste – il peut passer son temps affalé devant la télé mais il doit éviter de s’écraser le front sur l’écran plein de traces de doigts. »
Vé-ri-dique. Alors bien sûr, hein, c’est de l’humour… Enfin, ils appellent ça comme ça.
Le conseil à la con de VF: Tu mets Public Sénat à fond pour les raisons précédemment citées et aussi parce que Public Sénat, comment dire? C‘est pas über populaire auprès des Teletubbies . T’as rien à faire d’autre que de mettre cette foutue chaîne… Elle est pas belle la vie? Inconvénient cependant: te retrouver quelques années  plus tard avec un énarque… Faut savoir prendre des risques.

Peut-être qu’un jour je te donnerai la suite de cet article, là tu m’excuses j’ai pas le temps.

Service.

Publicités