Comme tu le sais, petite purge, les années passent et bientôt, on sera tous morts.

Oui, bonjour.

Même pas tu peux savoir à quel point ça me perturbe. Parce que je vais avoir 29 ans vendredi et que non seulement tout le monde s’en cogne (Pute le premier) mais personne ne semble s’émouvoir de cette tragédie : je suis en train de mourir et chaque jour, je me rapproche davantage de la coquille vide que de la jeune pousse. C’t’affreux. Le 15 avril prochain, 70 ans après le naufrage du Titanic (Je m’envisage comme la réincarnation de Kate Winslet) il ne me restera qu’un an de jeunesse, après je basculerai dans l’horrible trentaine. L’horrible Trentaine, ses gueules de bois à rallonge, ses regrets, ses amertumes. Un an avant de rendre les armes. Un an avant la mort de l’âme. Un an avant de plier bagages sur l’idée de ma vingtaine. Un an avant de commencer à mentir sur mon âge. Un an avant que n’entre dans ma vie cette saloperie d’acide hyaluronique. Parce que le jour où j’achèterai un produit anti-rides, lecteur, ce jour-là, bute-moi avec une pelle.

Alors que j’écris ces lignes, il se passe un truc dramatique chez moi. Un jour, j’avais dix ans et j’allais voir Beethoven au cinoche. Aujourd’hui, Grumeau a trois ans et se bidonne devant le même film. Si c’est pas des coups à mettre la tête dans le four, j’y connais rien en grandes douleurs.

Bref, je disais ?

Oui.

Comme je fais des listes à chaque fois que quelque chose m’angoisse (tu devrais lire mon Top 58 des bonnes raisons rationnelles de fuir le métro parisien, ce cloaque coupe-gorge et anxiogène) je me suis lancée dans le Top 30 des choses indispensables à faire avant mes trente ans, ce qui donne une moyenne de 2,5 truc par mois. Hyper faisable, je dis.

Et comme j’suis pas une mousmée, je share :

#30 : Avoir 2000 contacts Facebook.
Me demande pas pourquoi, j’adore faire des collec’.

#29 : Tourner un remake porn de Top Chef appelé « C’est dur de partir comme  ça sur une limande » au Quinzième, à base de « Cette volonté d’amener du bukkake à la fin de la scène me paraît un peu facile, en plus ça manque de pep’s et l’assaisonnement du jus est parfaitement hypocrite. C’est très brouillon et cette éjac’face n’est pas digne d’une finale. »

#28 : Rouler une pelle à Marc-André Grondin.
Parce que c’est Marc-André Grondin, ça se passe d’explications supplémentaires.

#27 : Me faire tatouer une hirondelle old school par Tin-tin.
Comme ça, je serai encore plus tatouée.

#26 : Trouver mon deep spot arrière.
C’est pas faute de chercher, je commence à croire que c’t’un mythe, cette histoire de deep spot.

#25 : Publier un roman érotique.
Et même que dans ma tête, je serais un peu le nouveau Pierre Louÿs. Bah ouais, rien que ça.

#24 : Rencontrer ♥ Nick Cave ♥.
Et lui bramer Henry Lee dans les oreilles.

#23 : Offrir mon corps en pâture à Nick Cave.
Ou à défaut, à Stewart O’Nan. Cherche pas, y’a aucun rapport.

#22 : Lire tous les romans qu’on prétend toujours avoir lu. Quand quelqu’un te demande « T’as lu ça ? » et que tu réponds vite fait « Ouais, y’a longtemps, j’m’en souviens plus » avant de détourner le regard. Chez moi ça va commencer par Madame Bovary.

#21 : Trouver une idée géniale.
Tu peux m’aider si tu veux.

#20 : Economiser sur mes dons pour m’offrir une Chance of Love.
Juste il me manque encore 1000€

#19 Traquer cette fille et lui couper le bras (ou la jambe) pour avoir son bracelet.#18: Avoir trois enfants.
Nan, c’est une blague c’est pour voir si tu suis.

#17: Apprendre une langue morte, comme l’allemand.
Ou le javanais.

#16: Instaurer le Spring Break en France pour les presque trentenaires.
Ouais c’est un cadeau que je me fais.

#15: Aller aux Stazunis.
Et y rester. Et me faire appeler Kimberley Monica Greene-Ewing.

#14: Être scénariste de sitcom.
Et recevoir un Grammy #diablocodystyle.

#13: Conduire une Smart et la plier.
Pour le plaisir de plier une Smart.

#12: Adopter un singe qui me servirait à ouvrir mes canettes de coca zéro et allumer mes clopes.
Je l’appellerai Frédéric Beigbedder.

#11: Eradiquer TOUS les caniches.

#10: Comprendre le fonctionnement de Twitter.
Là, j’ai un peu laissé tomber mais je vais m’y remettre.

#9: Perdre les cinq kilos que j’ai pris pendant ma vingtaine.
Oui, c’est pas comme si le reste de la liste était pas déjà d’une futilité sans nom.

#8: Avoir un vrai esclave sexuel. Et participer avec lui à des tournois de ballbusting.

#7: Réussir à faire dire à mon fils « pétale » au lieu de « total ».
Idem pour « pable » à la place de « table » et « tâteau » au lieu de « gâteau ».

#6: Assembler un rubik’s cub en moins de deux semaines.

#5: Retrouver comment on pose une putain de fraction.

#4: Être riche.
Du moins, cesser d’être pauvre.

#3: Faire comprendre à ma belle-mère qu’on dit  » tu TE rends compte » et pas « tu rends compte »

#2: Retrouver Maxime Martin. Un copain de classe que j’aimais beaucoup et dont j’ai plus aucune nouvelle depuis dix ans.

#1: Refuser de me soumettre aux lois de la trentaine et trouver ce genre de truc miracle ->

Publicités