15 octobre 1995:

♥ Cher journal ♥,

Aujourd’hui, ♥ Jonathan ♥ (surfer de la Manche ès reprises douteuses de Bowie à la guitare) passe le week-end à la maison et comme par hasard, j’ai pas de porte à ma chambre. Juste je n’ai pas de porte. C’est quoi cette turne à la con où t’es pas foutue d’avoir une lourde à ta piaule? Puterie. (Oui, je disais puterie). Du coup, je pense bricoler un rideau avec les draps Laura Ashley que Maman vient de m’acheter, sûr que ça va marcher avec le pistolet à colle. Comme ça, on pourra ♥ faire l’amour ♥ enfin. J’ai peut-être que treize ans mais je suis déjà capable de savoir quand un truc devient encombrant. Et les carottes j’ai essayé, ça loche et ça marche pas. En plus c’est tellement pas romantique. Surtout quand le teckel familial te regarde faire. Donc voilà, cher journal, d’ici quelques heures, je serai une FEMME.

TROP BIEN.

16 octobre 1995:

♥ Cher journal ♥,

Je suis une ♥ femme ♥ désormais. Maman et ma pute de soeur ont eu la bonté d’aller voir ailleurs si elles trouvaient pas des plaques de concours canins pour la collec’ de Maman. Elles sont parties et manu militari j’ai sauté dans le plume. ♥ Jonathan ♥, il voulait prendre son temps (mais lol, quoi! Je sais qui il essayait de convaincre.) moi je lui ai dit que j’avais suffisamment attendu. Que je voulais un pétage de pastille et pas un sonnet. Il a mis Without You, [tu la sens l’ironie, n’est-ce pas, petit bout de peau] sur mon ghettoblaster, il s’est déshabillé, s’est allongé sur moi et ça a fait « tchack ». Terminé. Quand il  s’est retiré, j’ai senti l’air et j’ai respiré. Après on a planté des clous dans mon lit en pin pour que ça fasse nos initiales dans un coeur.

TROP BIEN.

24 juin 1996:

♥ Cher journal ♥,

Je suis ♥ encore plus femme ♥  parce que j’ai aussi des orgasmes pendant, maintenant ! Aujourd’hui, j’ai joui avec un homme qui était beaucoup plus âgé que moi, je me suis sentie un peu dégueulasse sur ce coup-là  mais tant pis, j’m’en tape.

TROP BIEN.

31 août 2011:

Enculé de journal de merde,

Donc ça fait à peu près 16 ans qu’on s’est pas parlés toi et moi. Pourquoi? Parce que ça faisait à peu près 16 ans que j’avais pas eu l’impression d’en avoir treize, ok? Il faut que je me confie à toi. Alors je sais pas si tu y es pour quelque chose dans cette sombre histoire mais à qui t’a parlé au juste? Nan parce qu’avec environ [edit: ne jamais donner de chiffre finalement] queues différentes, je pensais l’avoir semé, tu vois? Tu crois que c’est parce que je l’ai viré trop tôt qu’il veut revenir? C’est le coup de la carotte qui l’a vexé? Ou alors peut-être il s’est dit trois mois sans sexe, bientôt ça lui manquera plus du tout, elle est faible, let’s go… Qui sait?

Cette nuit, j’ai fait un rêve étrange sponsorisé par le Maghreb et les laboratoires Biogaran®. Il y avait mon hymen sur le plateau de Perdu de Vue qui disait qu’il me pardonnait pour mes offenses répétées et qu’il cherchait à « reprendre contact » avec moi. Jacques Pradel me demandait de faire appel à nos souvenirs communs. L’hymen disait reviens je te pardonne. Je me suis réveillée en hurlant « NAAAAAN, JE VEUX PAS OUVRIR LE RIDEAU !!! » (Je sais que c’est dans Y’a que la Vérité qui Compte et pas Perdu de Vue)

Je me suis réveillée donc et histoire de m’assurer que mes craintes étaient parfaitement justifiées, j’ai vérifié et ce petit enculé est bien là, ni vu ni connu.

J’m’en suis ouvert à Pute qui à son habitude n’écoute pas ce que je lui dit, n’entendant très certainement de mon discours qu’un vague « gnagnagna gnagnagna bouuuuh gnagna », ce dernier s’est contenté de me répondre ce qu’il répond à son fils quand il se fait mal.

« Arrête de pigner, ça repousse. »

Publicités