Oh, vieux félin, ton aide je requiert.
Je suis lâche. Très lâche. Mais je ne veux pas que ça dure. Laisse-moi
donc t’expliquer mon problème.

Il y a environ six mois, j’étais un jeune homme très renfermé, timide,
et terriblement seul. Plus ou moins volontairement d’ailleurs. Mes
compagnes ne restaient jamais avec moi plus de deux semaines. Mes
relations sexuelles, bien qu’assez débridées et physiquement agréables,
se faisaient rares, et ne comblaient pas mes besoins sentimentaux.
J’étais malheureux.

Et puis, un jour, j’ai rencontré presque par inadvertance la seule
demoiselle qui ne m’ait pas jeté au bout de quelques jours. Elle est
drôle, très patiente, très engagée, et à en croire tous ses actes et ses
mots, amoureuse de moi. Nous avons plein de points et passions en
communs, nous sortons régulièrement, nous passons de super bons moments.
Mais il y a un mais, tu t’en doutes?

Je ne ressens pas d’amour pour elle. En réalité, physiquement, elle ne
m’attire pas. Elle n’est pas moche, certes, mais elle n’est pas belle
non plus. Elle est gentille, ouverte, drôle… mais elle m’énèrve aussi
assez souvent à criser pour des conneries. Dernier exemple en date, elle
m’a hurlé dessus pendant quinze bonnes minutes et ne m’a plus adressé la
parole pendant toute une journée parce que j’ai eu l’audace de ne pas
lui remettre un litre de lait au frigo après avoir vidé la dernière
bouteille qui s’y trouvait pour mettre un peu de douceur dans mon café.
Je ne l’ai jamais aimée d’amour, je l’aime bien, c’est tout. Mais de
plus en plus souvent, c’est pire elle me sort par les yeux. Pire encore,
vieux félin, je ne suis absolument pas compatible sexuellement avec
elle. Depuis six mois, pour moi les relations sexuelles sont un
véritable calvaire. J’aime quand le sexe est vivant, rock’n’roll,
joyeux, animé…. elle aime le sexe en missionnaire et svp en étoile
avec l’oreiller derrière la tête, c’est mieux pour son confort. Quand on
fait l’amour, son haleine de fumeuse me fait détourner la tête, même
quand elle se brosse vigoureusement les dents et la langue avant. J’ai
beau lui dire, elle ne fait rien pour que ça change. Je prend sans
hésiter ma part de responsabilité quant à nos gouts sexuels divergents,
j’aurais sans aucun doute mieux fait de lui dire plus tôt. Ça, et tout
le reste aussi bien sûr.
Comprends-moi bien, vieux félin, je serais très certainement de nouveau
très malheureux si je la quitte, et elle sera malheureuse aussi.
Seulement, je ne me sens pas vraiment heureux non plus avec elle. Sa
compagnie est un détail agréable dans ma vie, c’est triste à dire, mais
c’est un fait. Elle est une amie, pas une amoureuse.

Que faire? Comment lui dire que j’aime le cul de la façon dont elle le
déteste? Que son haleine me dégoute? Que je ne suis pas amoureux d’elle?
Qu’elle ne m’attire même pas?
Je veux limiter la casse en lui disant que c’est fini, mais je ne sais
pas comment faire. Je me doute qu’aucune façon de quitter n’est bonne,
mais quelle serait la moins pire, la plus constructive pour elle et moi?
Je t’en supplie, aide-moi.

Chère jeune fille qui vient de se faire larguer, (attention, des indices sont subtilement laissés à l’attention de l’auteur du CDLC)
Oui alors là, à chaud, tu morfles parce que celui que tu aimais t’a avoué qu’il ne t’aimait pas et ce constat posé, il t’a quittée sans autre forme de procès. Les choses sont  claires et concises : Il ne ressentait pas ce que tu ressens pour lui, vous n’étiez (selon lui) pas compatibles sexuellement.
Et là, tu vas me dire : « Eh ouais mais c’est lui qui dit ça » mais il n’a peut-être pas tort. Imagine qu’un mec dise d’une fille qu’elle n’aime que le missionnaire option étoile de mer et que lui ça le fait chier, limite il la taxe de mauvais coup. Bah moi je dis qu’une nana qui s’éclate au pieu, elle a beau adorer le missionnaire (et elle a raison, oh ouais), elle adorera aussi d’autres positions. Encore faut-il que le mec en question saute correctement sa nana. Oui parce que lorsqu’une étoile de mer se fait tamponner par un poulpe, ça lui donne pas forcément envie de zouker, tu vois ?
On va peut-être pas recommencer sur la charité bien ordonnée… ? Donc voilà, tu crois que c’est le mieux du mieux. Mais putain non, le sexe, c’est pas ça.
Tu sais qu’il existe aussi des hommes qui par peur de leur propre solitude restent avec des femmes dont non seulement ils ne sont pas amoureux mais pour lesquelles ils ne bandent même pas.


Par chance
, tu ne sais pas que ton ex faisait partie de ces gens-là. Parce que, sérieusement, quelle meuf a envie de savoir qu’elle est JUSTE le doudou de son mec ?
Imagine un autre mec qui est dégoûté par l’haleine de sa compagne fumeuse, compagne qu’il n’aime pas celui-là, non plus. Imagine que le mec, il tanne sa nana fumeuse rapport à sa mauvaise haleine de fumeuse. La nana en question, elle l’envoie même pas chier comme un malpropre. Ouais, elle est conne. À sa place, je l’aurais jeté par la fenêtre.
Toi, tu as de la chance parce que ton ex savait que ça ne sert à rien d’emmerder un fumeur sur son haleine. Et que ça sert encore moins d’évoquer ce problème comme une des raisons de la rupture. Parce que ça ne ferait que la dévaloriser encore plus. Et c’est pas un jeu qui consiste à « Tiens, soyons sadiques pour voir ce que ça donne ».
Et depuis, tu n’as plus aucune nouvelle, il est complètement sorti de ta vie.
Tu sais que t’es une petite veinarde, toi ?
Alors oui, d’accord, ça fait mal de se prendre un j’t’aime pas de la bouche qu’on aime. Ça surprend aussi. Alors oui, il te manque. Mais le principe de la rupture étant de rompre, c’est assez logique. T’es une vraie veinarde. ll te l’a dit très vite, sans parler sentiments, sans te laisser l’ombre d’un doute.
Au moins, ne t’a t-il pas fait l’affront de te proposer de rester amis. Y’a plein d’hommes à qui ça fait absolument pas peur de sortir des conneries pareilles. Comme si c’était possible. Comme c’est lâche. Comme c’est égoïste d’attendre ça de l’autre. Comme c’est égoïste de garder quelqu’un en souffrance pour éviter de se sentir à nouveau complètement seul. Lui, il n’a pas fait ça, parce qu’il savait que ça t’empêcherait de passer à autre chose. Dans le pire des cas, quand t’es une vraie rêveuse, c’est te laisser confire dans l’illusion d’un truc qui n’était tout simplement pas là. Il attendra, ou pas, que tu le veuilles ou non. En général, c’est quand même non, voire « plutôt torcher le cul Marine LePen ».
Ton ex a juste eu la décence de te laisser faire un deuil difficile, malgré toutes les choses qu’il appréciait chez toi : ton humour, ta patience, tes valeurs.
Il n’y a que le temps et les rebound guys qui arrangent les choses. Essaie de ne pas être trop dure avec le prochain parce que ton ex t’a offert la rupture la plus correcte qui soit, selon moi.
Des gens compatibles, y’en a plein. Tout le monde mérite d’être aimé simplement pour ce qu’il est. Les erreurs tu continueras d’en faire et puis un jour tu sauras que tu mérites bien mieux.
Et là, le chagrin, il te foutra la paix un moment.
Je t’embrasse bien fort.
MESSAGE A CARACTERE INFORMATIF :
Vu la recrudescence (mon dieu, j’adore ce mot) des CDLC manifestement adressés à la mauvaise personne – la mauvaise personne étant moi, je ne suis pas coatch sentimental, oula non, c’est pas à moi qu’il faut demander conseil : BELIEVE – je tiens à rappeler que Le Courrier de Les Coeurs traite de cul. Ne m’ obligez pas à changer pour Courrier de Les Culs parce que ça ferait plus la blague.
Dorénavant et sur une idée originale de ma pute soviétique préférée l’Ecrevisse, tous les CDLC dont je ne me jugerai pas apte à répondre se verront traités dans une nouvelle rubrique.

Lecter est très intelligent et il n’a rien d’autre à foutre, lui ; attendu qu’il n’existe pas.

Par contre, faudra pas t’étonner des conseils que tu recevras.

Viens nombreux, on aime ça : tes missives tu les envoies sans trop de fautes d’orthographe à vieuxfelin(@)hotmail(dot)com

Publicités