image

Attentat est le mot qui se lit partout depuis midi, heure à laquelle nous apprenons l’innommable et que défilent les noms des martyrs de la scribouille irrévérencieuse. Les noms défilent et c’est l’horreur absolue. Les infos défilent et l’horreur grandit, palpable, elle envahit la pièce et festoie de son oxygène.

« Je préfère mourir debout que vivre assis » disait Charb

Dernier dessin de Charb, pour le numéro de cette semaine.

Dernier dessin de Charb, pour le numéro de cette semaine.

S’il y avait un prophète, vous l’avez tué, bande de cons.

Si je peux formuler un voeu, un seul, c’est que soient vite remplacés et jamais oubliés ceux que nous perdons aujourd’hui. Que de ces assassinats naissent de nouveaux héros.

Pour que la peur recule, nue de mocheté, sous la lumière crue de nos esprits.

Je formule le vœu que la Vérité éclaire le Monde.

Advertisements